Au contact avec le réel....

Publié le par Josée CONAN

La technique du « gyotaku » (mot japonais signifiant : « empreinte de poisson ») est simple, dans son principe. Des pêcheurs japonais du XIXe siècle souhaitaient offrir un « poisson trophée » à leur empereur. L’éloignement décida l’un d’eux à enduire le poisson d’encre de seiche, de le couvrir d’un papier de riz et d’en faire une empreinte...

Je colore le poisson frais, je prends son empreinte et je termine avec mes pinceaux... une manière de mieux regarder les poissons, d'en garder une trace !

Au contact avec le réel....Au contact avec le réel....